AFGHANISTAN : Encore un accord entre le président et son rival

En Afghanistan, le président et son rival signent un accord de partage du pouvoir après un mois de crise politique

 

Sur fond de violences et de propagation du nouveau coronavirus, l’accord dessinant une sortie de crise politique a été salué par la communauté internationale.

En pleine recrudescence de violences et à l’heure où le Covid-19 menace d’une propagation rapide, l’Afghanistan a accueilli, dimanche 17 mai, une bonne nouvelle politique. Le président afghan, Ashraf Ghani, et son rival et ancien numéro deux Abdullah Abdullah ont signé un accord de partage du pouvoir, après des mois d’une querelle qui a plongé le pays dans une crise politique et retardé l’ouverture de négociations de paix inédites avec les talibans.

L’accord prévoit que M. Abdullah prenne la tête de ces pourparlers. Le président Ghani a estimé qu’il s’agissait là d’un « jour historique » pour son pays et assuré que l’accord avait été trouvé sans l’aide d’une médiation internationale. « Dans les jours qui viennent, j’espère qu’avec l’unité et la coopération nous parviendrons d’abord à obtenir un cessez-le-feu [avec les talibans], puis à une paix durable », a-t-il dit, s’adressant à M. Abdullah lors de la cérémonie de signature.null

Ce dernier a, pour sa part, déclaré que l’accord prévoit la formation « d’une administration plus inclusive, plus fiable et plus compétente »« Il intervient à un moment difficile, où nous devons affronter de sérieuses menaces », a-t-il ajouté sur son compte Twitter.

Source : Le Monde

Article complet : ici

2 réflexions sur “AFGHANISTAN : Encore un accord entre le président et son rival”

  1. Ping : Bactriane : La région ancêtre de Balkh - Parsi, Par-là...

  2. Ping : Les États-Unis tentent de relancer le processus de paix en Afghanistan - Parsi, Par-là...

Laisser un commentaire

Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram